Avant 1990, les entreprises de distribution par câble et par satellite transmettaient des signaux de radiodiffusion à leurs abonnés pour un coût mensuel. Le problème est que ces entreprises ne payaient rien pour l’utilisation des programmes captés par ces signaux de radiodiffusion – les propriétaires des programmes n’étaient pas dédommagés pour cette utilisation.

L’Accord de libre-échange entre le Canada et les États-Unis a créé un nouveau droit en vertu de la législation canadienne sur le droit d’auteur – le droit de retransmission. Toute personne qui profite en fournissant un certain type de signal (Comment cela fonctionne-t-il?) doit payer des redevances pour avoir le droit d’utiliser ce matériel visé par un droit d’auteur.

Un certain nombre de sociétés de gestion collective – y compris la SCRC (établie par l’Association canadienne des producteurs médiatiques [CMPA]) – ont été formées pour représenter les détenteurs de droits d’auteur. Sanctionnée par la Commission du droit d’auteur Canada, chaque société perçoit des redevances des retransmetteurs et les distribue à ses membres – les propriétaires de programmes qu’elle représente. (Pour en savoir plus sur les membres de la SCRC.)

Autres antécédents
 

HOME WHAT IS THE CRC ABOUT US WHATS NEW COPYRIGHT OWNERS YOUR RESOURCES